Sleeper Train (Sortie le 12 Mars 2021)

FACE_SLEEPER_TRAIN_2020.jpg

François Chesnel - piano

Frédéric Chiffoleau - contrebasse

Yoann Loustalot - trompette, bugle 

Fred Pasqua - batterie

Enregistré et mixé par Jonathan Marcoz au studio Peninsula, juillet 2020

Masterisé par Nicolas Baillard au studio La Buissonne, octobre 2020

1 Sanza tristesse (Francis Bebey)

2 Le chemin vers Izumo : le soleil se couche sur le temple de Kyoto (Toshio Funagawa)

3 Oh where (trad. américain)

4 Ekh ornii magtall (trad. Mongol)

5 Oy, moroz moroz (Maria Pavlovna Morozova-Uvarova)

6 Mangé pou le cœur (Alain Péters)

7 Koruda Bushi (trad. japonais)

8 Tam Lin - child 39 (trad. écossais)

9 Gente humilde (Vinicius de Moraes / Chico Buarque / Anibal Augusto Sardinha)

Ils pourraient être à la fois funambules et cascadeurs. Funambules parce qu’ils progressent en équilibre sur le fil ténu de leurs mélodies atemporelles, suspendues dans l’air. Et cascadeurs, parce qu’ils s’autorisent, autour de cette ligne, des séries de figures périlleuses, sans jamais la perdre de vue. Ils pourraient être collectionneurs, chasseurs de trésor. Mais loin de conserver pieusement leur butin intact – des ritournelles glanées aux quatre coins du monde, issues parfois d’époques reculées –, ils le rénovent, lui donnent leur propre patine, le font virevolter sous d’autres couleurs… Et le renvoient au monde. Ils pourraient être anthropophages : ils assimilent des chants populaires, mâchent scrupuleusement leurs morceaux choisis, les digèrent et les restituent à la lumière de ce qu’ils sont – une tribu de jazzmen, assoiffés de sens et de liberté.